Keren Ann
"Au Coin Du Monde"

Paroles : Benjamin Biolay - Musique : Keren Ann Zeidel - Benjamin Biolay

Tombent les nuits à la lueur des bougies qui fondent
Et que la lumière soit
Passent les heures et que s'écoulent à jamais les secondes
Et que la lumière soit
Au loin, entends-tu le bruit qui court, au point, juste au point du jour ?
À deux pas de chez toi, à deux pas de chez moi

Tombent les feuilles et les larmes sur tes joues qui roulent
Et que la lumière soit
Passent les anges et les orages au-dessus des foules
Et que la lumière soit
Au loin, on voit les neiges qui fondent, au coin, juste au coin du monde
À deux pas de chez toi, à deux pas de chez moi

Et que la lumière soit
Comme au premier jour du premier mois de nos corps à corps
Et que la lumière soit
Dans la cité qui n'en finit pas, que vienne l'aurore
À deux pas de chez toi, à deux pas de chez moi

Au loin on voit les neiges qui fondent, au coin, juste au coin du monde
À deux pas de chez toi, à deux pas de chez moi
Et que la lumière soit.